Visitor:
Animal Protection > Worldwide Actions > France
Demonstration against bullfighting on May 11 & 12, 2013 in Ales, France

https://www.facebook.com/events/314253368692341/
Torture is not culture ! Manifestation Against Bullfighting in France
Demonstrationen gegen den Stierkampf
Grande manifestation anticorrida ! 11 et 12 mai 2013 � Al�s

http://www.ales2013.com


Le CRAC Europe s�invite au conseil municipal d�Al�s

ci-dessous, le texte que nous distribuerons ce lundi matin � toutes les personnes qui entreront dans la salle du conseil municipal d�Al�s. Une feuille recto-verso bristol A4 � en-t�te couleur. Cette action citoyenne fait suite � la d�cision �tonnante et in�dite du conseil municipal d�Al�s de reporter � ce lundi tr�s t�t dans la matin�e la discussion sur le budget accord� aux prestataires des ar�nes.

Max Roustan, maire d�Al�s, soutien actif de la torture tauromachique : la d�mocratie est en panne

Depuis dix ans, le CRAC, Comit� Radicalement Anti Corrida, association al�sienne, demande � faire partie d�Al�s 1901, la F�d�ration des associations de la ville, dont Max Roustan est le pr�sident d�honneur, la moiti� du conseil d�administration �tant compos�e de conseillers municipaux aux ordres du maire. Depuis dix ans, le CRAC est exclu de la f�d�ration sans aucune justification, malgr� de nombreuses demandes de notre part. Il faut dire que la f�d�ration est �trangement g�r�e : suite � notre demande de la composition du conseil d�administration et des statuts de la f�d�ration � M. Palmier, pr�sident d�Al�s 1901, en f�vrier 2010, la r�ponse fut : � Nos statuts sont en cours de modification. � En 2012, pas de nouveaux statuts enregistr�s en sous-pr�fecture. Les derniers datent de 1991 ! Suite � une nouvelle demande argument�e, M. Palmier ose nous �crire, le 1er octobre 2012 : � Votre association ne nous appara�t toujours pas comme prioritaire � l�adh�sion � Al�s 1901. � Cela fait seulement dix ans que nous attendons. De qui se moque-t-on ? Quel est ce syst�me totalement arbitraire ? Faut-il �tre ami du maire pour avoir le privil�ge de faire partie de cette f�d�ration ?

Aujourd�hui, lundi 28 janvier 2013, le � syst�me Roustan � procorrida, qui m�prise 55 % de ses concitoyens qui souhaitent l�abolition de cette pratique ignoble et d�gradante (sondage CSA pour le CRAC Europe, juillet 2012), ne craint m�me pas le ridicule. Par peur de l�intervention des abolitionnistes, le vote sur la nouvelle d�l�gation de service public concernant les spectacles barbares � Al�s pour les trois ann�es � venir a �t� retir� de l�ordre du jour du conseil municipal du lundi 21 janvier 2013. Un conseil municipal extraordinaire aura donc lieu � 9 h 30 du matin, le lundi suivant, comptant sur le peu de mobilisation des citoyens qui travaillent. Quel courage ! Et quel bel exemple de dialogue et de d�mocratie !

M. Roustan refuse de nous recevoir, il ne r�pond pas aux conseillers municipaux qui lui demandent la raison de cette d�cision, il les insulte en public� Quelle honte !

M. Roustan disait en � off � en mai 2012, avec l��l�gance qui le caract�rise : � Si on m�emmerde avec les corridas, je les supprime. � Qu�il se rassure, le message est bien pass�, et ce n�est qu�un d�but !

Nous profitons de ce communiqu� pour remercier M. Roustan. En effet, nous avons eu copie de l�ensemble du document d�appel d�offres (des �lus en ont assez de cette dictature tauromachique et nous soutiennent), et nous sommes heureux de constater que le futur d�l�gataire de s�vices publics n�aura plus aucune subvention publique. C�est la mort programm�e de la corrida � Al�s, puisque son maintien est impossible sans financement public. C�est aussi l�assurance d�avoir des corridas � bas de gamme � � Al�s, qui attireront encore moins de voyeurs, de sadiques et autres tortionnaires par procuration. En esp�rant bien entendu qu�il ne s�agisse pas d�une nouvelle manipulation et que la mairie ne rende pas d�une main, en achetant des places de corrida, ce qu�elle a repris de l�autre.

Encore un effort, Monsieur le Maire, et nous pourrons f�ter ensemble la fin de la corrida � Al�s les 11 et 12 mai prochain avec 5 000 manifestants abolitionnistes. Toutes les informations sur www.ales2013.com, qui pourrait bien devenir le site le plus fr�quent� de la ville d�Al�s !

Nos actions vont s�intensifier, toujours pacifiques et non violentes, mais tr�s tr�s � emmerdantes �, pour reprendre le vocabulaire de notre maire. Il pourrait pourtant sortir par le haut de cette situation en consultant la population. Mais, pour cela, il faut �tre d�mocrate�

Pour l��quipe du CRAC
Jean-Pierre Garrigues, pr�sident
Fait � Al�s le 28 janvier 2013

Et une intervention de Jean-Pierre Garrigues, ce lundi 28 janvier sur Radio France Bleu Gard Loz�re






Fair Use Notice and Disclaimer
Send questions or comments about this web site to Ann Berlin, annxtberlin@gmail.com